Accueil / SI santé / JIM.fr – Le dossier pharmaceutique, une réalité dans les hôpitaux

JIM.fr – Le dossier pharmaceutique, une réalité dans les hôpitaux

Paris, jeudi 26 juin 2014 – Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) vient de rendre public son rapport d’activité 2013, une année marquée par un « tournant pour le Dossier pharmaceutique (DP) », souligne Isabelle Adenot. « Après avoir changé d’hébergeur sans discontinuité de service, nous avons déployé le DP dans les établissements de santé et vers d’autres acteurs du système de santé. De grands pas en faveur de la coordination ville-hôpital et entre professionnels de santé ont ainsi été franchis », a déclaré la présidente du CNOP.

Le DP accessible aux pharmaciens hospitaliers

Après les années d’expérimentation 2010 et 2011 dans quelques PUI d’établissements français puis en 2012 la précision du cadre applicable (décret du 5 octobre), 2013 a marqué le démarrage réel de l’utilisation du DP dans les établissements de santé. Actuellement 125 ont signé une convention d’accès au DP et 103 sont effectivement raccordés et l’utilisent régulièrement. En dehors de la Bourgogne, de la Guyane et de la Martinique, toutes les régions françaises sont déjà concernées par le déploiement, comme l’indique la répartition géographique. La plus connectée est le Nord Pas de Calais avec 14% des établissements de santé raccordés.

Parmi les 103 établissements connectés, 16 sont des CHU (dont un certain nombre multi-sites), 27 des établissements publics et privés de grande taille et 54 établissements publics et privés de taille moyenne, précise le rapport, et ils ont des activités hospitalières variées. La part des établissements équipés n’est cependant que de 3,8% fin 2013, laissant des marges considérables d’amélioration du nombre d’ouverture de nouveaux DP.

On observe des tendances intéressantes dans l’utilisation du DP pour le processus de conciliation médicamenteuse à l’entrée à l’hôpital, en particulier en tant que source de données représentatives des traitements en cours, d’après les premières études rendues publiques par des établissements français raccordés (CHU de Bordeaux, EPSM de Caen, CH de Lunéville, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, CHU de Toulouse).

Le recours de plus en plus important au DP dans les établissements de santé s’inscrit dans le contexte global de l’amélioration de la qualité, de la sécurité et de la coordination des soins, « avec pour objectifs forts d’accélérer le décloisonnement ville/hôpital, d’agir sur la sécurité de l’acte de prescription et de garantir la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse », indique Jean Debeaupuis, Directeur Général de l’Offre de Soins.

Trois innovations majeures

2013 a vu naitre l’accès expérimental au DP par les médecins praticiens hospitaliers, avec son officialisation par la publication de l’arrêté ministériel du 28 mai, la sélection des 55 sites expérimentateurs répartis sur 20 régions par la DGOS, la mise en place du cadre opérationnel et la sélection de l’équipe de recherche qui évaluera cette expérimentation ouverte aux médecins de trois spécialités, urgences, anesthésie-réanimation et gériatrie.

Le lancement du DP-Ruptures, permettant la diffusion d’informations sur les ruptures d’approvisionnement de médicaments est une autre innovation, ainsi que l’accès aux informations issues de la base de données anonymes du DP, pour des raisons de santé publique, par les autorités sanitaires autorisées.

D’autre part, suite à la fin du le marché hébergeur initial un nouvel hébergeur a été choisi et le changement a été réalisé en avril 2013 sans discontinuité de service.

Plus de 30 millions de DP

Du côté des officinaux, 22 300 pharmacies utilisent le DP au quotidien au 31 décembre 2013 soit 98,3% (officines, pharmacies minières et mutualistes) et 30 départements sont déployés à 100%. Plus de 30 millions de patients ont ainsi déjà ouvert un DP et plus d’un patient de plus de 60 ans sur deux depuis fin 2012. D’après l’Ordre, 2,5 millions de modifications de traitement ont résulté de ces partages d’informations entre officines.

viaJIM.fr – Le dossier pharmaceutique, une réalité dans les hôpitaux.