Accueil / Non classé / Les grands groupes s’ouvrent aux start-up de l’IT : Vivendi, Societe Générale

Les grands groupes s’ouvrent aux start-up de l’IT : Vivendi, Societe Générale

Prise de participation ou acquisition

[…]

Mais la démarche d’open innovation est souvent le préalable, tant les grands groupes ont compris qu’ils ne pouvaient pas tout faire seuls. Soit parce que ce sont des sociétés de services, comme La Poste ou Vivendi, dépourvues de R&D intégrée. Soit parce qu’ils concentrent leur R&D sur leur cœur de métier (le réseau et les boîtiers ADSL pour les opérateurs télécoms) ou sur la recherche fondamentale à long terme, en partenariat avec des laboratoires, comme Microsoft avec l’Inria ou Cambridge, pour des innovations de rupture comme l’interface de jeu gestuelle Kinect. « A l’ère du Web et d’Internet, les idées viennent de partout. Le monde technologique s’est développé de telle façon que la créativité ne peut venir que de l’extérieur », insiste Richard Hababou, directeur de l’innovation à la Société générale.

Les initiatives se multiplient pour aider les directions de l’innovation à assumer un rôle de veille et de repérage (sourcing) d’innovations pertinentes, comme le Club Open Innovation. Direction de l’innovation, fonds d’investissement corporate, direction achats s’échangent les dossiers au sein d’un même groupe. Et le sourcing dépasse souvent les frontières hexagonales : chez Vivendi, une ou deux fois par an, Sandrine Dufour, en charge de l’innovation, va rencontrer des start-up innovantes à l’international. Début 2013, elle était en Suède, après Berlin, Israël et la Silicon Valley les années précédentes.

viaLes grands groupes s’ouvrent aux start-up de l’IT | Alliancy, le mag.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*