Accueil / Carroussel / Skynote, le naufrage de la transformation numérique de GDF Suez

Skynote, le naufrage de la transformation numérique de GDF Suez

C’est l’histoire d’un dévissage en règle. Le 6 juin 2013, GDF Suez annonce à un parterre de 2 000 invités un projet de virtualisation de ses 120.000 postes de travail, en partenariat avec Unisys. Gaz de France entre ainsi de plain pied dans la transformation numérique.

Jean-Paul Amoros, le directeur de l’infrastructure de production chez GDF Suez assure alors que le rythme de migration sera de 35.000 postes par an, promettant ainsi de mener ce projet pharaonique en moins de 4 ans. Il indique d’ailleurs que la première tranche de 35.000 postes commence à être basculée dans un cloud privé prévu à cet effet.

« Il y a eu de grand effets d’annonce au VMWare forum » explique à ZDNet.fr un ancien de la DSI de GDF Suez. « Ils ont même annoncé que le projet de virtualisation était en cours alors que rien n’avait encore été démarré ».

[…]

viaSkynote, le naufrage de la transformation numérique de GDF Suez.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*